viernes, 30 de septiembre de 2011

La PsYchopatie

LE PSYCHOPATHE

Le Masque de Santé Mentale

Traduction française: Henri R.

La Quantum Future School est engagée à porter à votre attention toute information quelconque qui vous aidera à vivre une vie libre des manipulations tueuses d'âme des autres.

Nos Sincères Remerciements au Propriétaire du site web sur Psychopathic Personality Disorder (Désordre de la Personnalité Psychopathe) pour l'aimable permission de citer sa recherche en assemblant ce rapport. La plupart de ce matériel ici est le sien, et est, par conséquent, des premières étapes de recherche sur ce problème. Avant que nous ne commencions à investiguer, nous n'avions AUCUNE idée de l'amplitude du problème, et du nombre de victimes. Visitez son site, vérifiez ses liens pour soutenir des groupes et le Flying Free Webring. Pour une vision plus globale du problème, basée sur notre PROPRE recherche, lisez s'il vous plait notre nouvel article:

"Culture Officielle" en Amérique

Un Etat Naturel de Psychopathie?

Comme beaucoup d'entre vous cherchant à comprendre la psychopathie savent, le livre de Cleckley The Mask of Sanity (Le Masque de Santé Mentale), l'étude absolument essentielle du psychopathe qui n'est pas nécessairement du type criminel, n'est plus disponible. Nous l'avons scanné et notre équipe de chercheurs passèrent deux semaines à parcourir le texte soigneusement pour éliminer les erreurs de conversion du texte. Vous pouvez télécharger le livre entier GRATUITEMENT au format PDF à partir du lien à gauche, en haut. Lisez un Chapitre exemple du Mask of Sanity.

"Aimable", "Charmant", "Intelligent", "Actif", "Impressionnant", "Inspirant confiance", et "Un grand succès auprès des femmes": Ce sont les sortes de descriptions utilisées constamment par les célèbres études de cas de psychopathes. Ils sont aussi, bien sûr, "irresponsables", "auto-destructifs", et similaire. Ces descriptions éclairent les grandes frustrations et énigmes qui entourent l'étude de la psychopathie.

Les psychopathes semblent avoir en abondance les véritables qualités les plus désirées par les personnes normales. La confiance en soi tranquille du psychopathe semble presque comme un rêve impossible et est généralement ce que les gens "normaux" cherchent à acquérir quand ils participent à des cours d'assurance de soi. Dans beaucoup de cas, l'attirance magnétique du psychopathe pour les membres du sexe opposé semble presque surnaturelle.

L'hypothèse séminale de Cleckley au sujet du psychopathe est qu'il souffre en effet d'une réelle maladie mentale: un déficit affectif profond et incurable. S'il ressent réellement quelque chose, ce sont des émotions de la sorte la moins profonde. Il fait des choses bizarres et auto-destructrices parce que les conséquences qui rempliraient l'homme ordinaire de honte, de dégoût de soi, et d'embarras n'affecte simplement pas du tout le psychopathe. Ce qui serait un désastre pour les autres, n'est pour lui qu'un désagrément passager.

Cleckley nous donne aussi des raisons pour le point de vue que la psychopathie est tout à fait commune dans la communauté en général. Il a rassemblé quelques cas de psychopathes qui fonctionnent normalement dans la communauté comme hommes d'affaires, docteurs, et mêmes psychiatres.

Certains chercheurs voient la psychopathie criminelle comme un extrême d'une dimension (ou dimensions) d'une personnalité "normale". Ils caractérisent les psychopathes criminels comme des "psychopathes qui ont échoué". L'implication, évidemment, est que beaucoup de psychopathes peuvent exister dans la société qui se débrouillent mieux que ceux qui viennent à l'attention des systèmes judiciaires et de santé. Harrington va aussi loin que dire que le psychopathe est l'homme nouveau produit par les pressions évolutionnaires de la vie moderne. D'autres chercheurs critiquent ce point de vue, faisant remarquer les réelles incapacités dont souffre le psychopathe clinique.

L'étude des psychopathes "ambulatoires" – ce que nous appelons "Le Psychopathe de la Variété Jardin" – a, cependant, à peine commencé. On connaît très peu de choses sur la psychopathie sous-criminelle. Cependant, certaines chercheurs ont commencé à considérer sérieusement l'idée qu'il est important d'étudier la psychopathie, pas comme une catégorie clinique artificielle, mais comme une caractéristique de personnalité générale dans la communauté en général. En d'autres termes, la psychopathie est reconnue plus ou moins comme un "type d'humain différent".

Un aspect très intéressant du psychopathe est sa "vie cachée" qui est souvent pas trop bien cachée. Il semble que le psychopathe a un besoin régulier de prendre un "congé dans la vulgarité et la dégradation" de la même façon que les gens normaux prennent des congés dans un centre de vacances où ils jouissent d'alentours et de culture magnifiques. Pour obtenir une pleine sensation de cet étrange "besoin" du psychopathe – un besoin qui semble être la preuve que "agir humainement" est très stressant pour le psychopathe – lisez davantage de The Mask of Sanity, chapitres 25 et 26. Lisez aussi les spéculations de Cleckley sur ce qui était "réellement anormal" avec ces personnes. Il est très près de suggérer qu'ils sont humains à tous égards – mais qu'il leur manque une âme.

Le manque de qualité d'âme les fait de très efficaces "machines". Ils peuvent être brillants, écrire des ouvrages savants, imiter les paroles de l'émotion, mais avec le temps, il devient clair que leurs mots ne collent pas avec leur actes. Ils sont le type de personne qui peut déclarer qu'ils sont dévastés par la douleur et qui ensuite participent à une réception pour "oublier". Le problème est qu'en réalité ils oublient VRAIMENT.

Etant des machines très efficaces, comme un ordinateur, ils sont capables d'exécuter des routines très complexes conçues pour obtenir des autres un soutien pour ce qu'ils veulent. De cette manière, beaucoup de psychopathes sont capables d'atteindre de très hautes positions dans la vie. C'est seulement avec le temps que leurs associés prennent conscience du fait que leur ascension de l'échelle du succès est fondée sur le viol des droits des autres.

"Même quand ils sont indifférents aux droits de leurs associés, ils sont souvent capables d'inspirer des sentiments d'espoir et de confiance."

Le psychopathe ne reconnaît aucune faille dans sa psyché, pas besoin de changer.

De nos jours, il y a une véritable explosion de rapports de nos lecteurs sur leurs expériences avec des individus qu'ils ont rencontrés dans les domaines de "recherche alternative", aussi bien que dans les interactions générales de leurs vies. Ce qui est si choquant est le nombre de tels individus qui doit exister, basé sur ces rapports. Ce n'est pas simplement un événement occasionnel, ça semble être presque une pandémie!

Notre équipe et notre e-groupe de recherche ont été engagés pendant quelque temps dans la recherche et l'analyse de ces interactions et les caractéristiques et la dynamique et les personnalités. Notre recherche nous a menés à les identifier avec ce qui est connu en langage psychologique comme "Psychopathes".

Ils peuvent être aussi Narcissiques car le Narcissisme semble être simplement une "facette" du psychopathe. Vous pourriez dire que le Narcissique est un "psychopathe de la variété jardin" qui, à cause de sa programmation sociale", a moins de probabilité de se trouver en conflit avec la loi. De cette manière, ils sont des "machines de survie" très efficaces, vivant leur vie en causant un dommage immense à leur famille, à leurs amis et associés d'affaires.

C'est seulement quand une personne regarde longtemps et soigneusement le psychopathe complet – une sorte de Narcissique exagéré – qu'elle est capable de voir la caricature des qualités qui rend plus facile pour elle d'identifier le psychopathe de la "variété jardin" – le Narcissique.

Notre monde semble avoir été envahi par des individus dont l'approche de la vie et de l'amour est si drastiquement différente de ce qui a été la norme établie pendant très longtemps que nous sommes mal préparés à traiter avec leurs tactiques de ce qui peut être appelé le "mensonge plausible".

Nous pouvons même voir que cette philosophie du "mensonge plausible" a rattrapé les domaines légaux et administratifs de notre monde, les déviant vers des machines dans lesquelles les êtres humains avec de réelles émotions sont détruits. Le film récent "Matrix", toucha une corde profonde dans la société parce qu'il donnait en exemple ce piège mécanistique dans lequel tant de personnes trouvent leur vie empêtrée, et duquel elles sont incapables de s'en sortir parce qu'elles croient que quiconque autour d'elles qui "semble humain" est, en fait, juste comme elles – émotionnellement, spirituellement, et autrement.

Prenez, par exemple, l'"argument légal". L'argument légal semble être au fondement de notre société. Cela se résume à guère plus que l'art de l'escroc: celui qui est le plus malin sur l'utilisation de la structure pour convaincre un groupe de gens de quelque chose, et celui qui est cru.

Parce que ce système d' "argument légal" a été lentement installé comme partie de notre culture, quand il envahit nos vies personnelles, nous ne le reconnaissons normalement pas immédiatement. Les êtres humains ont été habitués à supposer que les autres êtres humains – à tout le moins – essaient de "faire bien", "être bien", justes et honnêtes.

Et donc, très souvent, nous ne prenons pas le temps de faire une investigation en profondeur dans le but de déterminer si une personne qui est entrée dans notre vie est, en fait, une "bonne personne". Et quand un conflit s'ensuit, nous tombons automatiquement dans l'hypothèse culturelle que dans tout conflit, un côté est partiellement juste dans un sens, et l'autre est partiellement juste dans l'autre sens, et que nous pouvons former nos opinions sur le côté qui est le plus juste ou le plus mauvais.

A cause de notre exposition aux normes de "l'argument légal", quand une dispute se produit, nous pensons automatiquement que la vérité se trouvera quelque part entre les deux extrêmes.

Dans ce cas, j'aimerais appliquer une petite logique mathématique au problème de l'argument légal. Supposons que dans une dispute, un côté est innocent, honnête, et dit la vérité. Il est évident que mentir ne fait pas de bien à une personne innocente; quel mensonge peut-il dire? S'il est innocent, le seul mensonge qu'il peut dire est de confesser faussement "Je l'ai fait".

Mais mentir n'est que bon pour le menteur. Il peut déclarer que "Je ne l'ai pas fait", et accuse un autre de l'avoir fait, tandis que la personne innocente qu'il a accusée dit: "Je ne l'ai pas fait"; et qu'elle dit réellement la vérité.

La vérité – quand elle est déformée par de bons menteurs, peut toujours faire qu'une personne innocente apparaisse mauvaise – spécialement si la personne innocente est honnête et admet ses erreurs.

La supposition de base que la vérité se trouve entre le témoignage des deux côtés déplace toujours l'avantage du côté menteur et l'éloigne du côté disant la vérité.

Dans la plupart des circonstances, ce décalage avec le fait que la vérité va être déformée d'une manière telle à porter le détriment sur la personne innocente, résulte dans l'avantage reposant toujours dans les mains des menteurs – les psychopathes. Même le simple acte de témoigner sous serment est inutile. Si quelqu'un est un menteur, jurer sous serment ne signifie rien à cette personne. Cependant, jurer sous serment agit fortement sur un témoin sérieux, vrai. A nouveau, l'avantage est placé du côté du menteur.

Cela met en lumière une des choses uniques sur le psychopathe – leur incapacité a concevoir de l'idée abstraite du "futur". On a souvent noté que les psychopathes ont un avantage distinct sur les êtres humains avec conscience et sentiments parce que le psychopathe n'a pas de conscience et de sentiments. Ce qui semble être ainsi est que la conscience et les sentiments sont reliés aux concepts abstraits du "futur" et des "autres". C'est "spatio-temporel".

Nous pouvons ressentir la peur, la sympathie, l'empathie, la tristesse, etc.. parce que nous pouvons IMAGINER d'une manière abstraite, l'avenir basé sur nos propres expériences dans le passé, ou même juste des "concepts d'expérience" dans des variations innombrables. Nous pouvons "prédire" comment les autres réagiront parce que nous sommes capables de "voir nous-mêmes" en eux quand bien même ils soient "là-dehors" et la situation est quelque peu différente extérieurement, quoique similaire en dynamique. Autrement dit, nous pouvons non seulement nous identifier aux autres spatialement – pour ainsi dire – mais aussi temporellement – dans le temps. Le psychopathe ne semble pas avoir cette capacité. Ils sont incapables d'"imaginer" dans le sens d'être capable de relier réellement à des images d'une sorte de manière "se connectant directement à un autre moi".

Oh, en effet, ils peuvent imiter les sentiments, mais les seuls sentiments réels qu'ils semblent avoir – la chose qui les dirige et les pousse à jouer différents drames pour les résultats – sont une sorte de "peur", basée sur l'adrénaline, de perdre ce qu'ils veulent. C'est-à-dire qu'ils ressentent le besoin/désir comme de l'amour, et n'ayant pas leurs besoins/désirs satisfaits est décrit par eux comme "n'étant pas aimé".

En outre, cette perspective "besoin/désir" pose en principe que seule la "faim" du psychopathe, et tout ce qu'il y a dehors, en dehors du psychopathe, n'est pas réel, excepté tant qu'elle a la capacité d'être assimilée au psychopathe comme une sorte de "nourriture". Pouvoir être utilisé ou pouvoir fournir quelque chose est la seule question sur laquelle le psychopathe semble être concerné. Tout autre chose – toute activité – est englobée dans ce mouvement.

En bref, le psychopathe – et le narcissique – est un prédateur. Et si nous réfléchissons aux interactions des prédateurs avec leurs proies dans le royaume animal, nous pouvons aboutir à quelque idée du "masque de santé mentale" du psychopathe. Juste comme un animal prédateur adoptera toutes sortes de fonctions furtives dans le but de traquer sa proie, la séparer du troupeau, s'en approcher et réduire sa résistance, le psychopathe construit ainsi toutes sortes de camouflage élaboré de paroles et d'apparences – mensonges et manipulations – dans le but d'"assimiler" sa proie.

Cela nous mène à une question importante: qu'obtient RELLEMENT le psychopathe de ses victimes?

Il est facile de voir ce qu'ils cherchent quand ils mentent et manipulent pour de l'argent ou des biens matériels ou du pouvoir. Mais dans beaucoup de cas, tels que les relations amoureuses ou les amitiés fausses, il n'est pas si facile de voir ce que le psychopathe cherche. Sans vagabonder trop loin dans les spéculations spirituelles – un problème auquel Cleckley a été confronté – nous pouvons seulement dire qu'il semble être que le psychopathe PREND PLAISIR à faire souffrir les autres.

Quiconque a jamais observé un chat jouer avec une souris avant de la tuer et de la manger se sont probablement expliqués à eux-mêmes que le chat est simplement "diverti" par les cabrioles de la souris et est incapable de concevoir la terreur et la douleur éprouvées par la souris, et le chat, par conséquent, est innocent de toute intention mauvaise. La souris meurt, le chat est nourri, et c'est la nature.

Les psychopathes ne mangent généralement pas leurs victimes.

Oui, dans des cas extrêmes, toute la dynamique du chat et de la souris est exécutée et le cannibalisme a une longue histoire où l'on a supposé que certains pouvoirs de la victime pouvaient être assimilés en mangeant certaines parties d'elle. Mais dans la vie ordinaire, les psychopathes et les narcissiques ne vont pas jusqu'au bout, pour ainsi dire. Cela nous pousse à revisiter les scénarios du chat et de la souris avec des yeux différents.

Maintenant nous demandons: est-ce trop simpliste de penser que le chat innocent est simplement amusé par la souris qui court et essaie follement de s'échapper?

Y a-t-il quelque chose de plus à cette dynamique qui est visible? Y a-t-il quelque chose de plus que d'"être amusé" par les cabrioles de la souris essayant de fuir?

Après tout, en termes d'évolution, pourquoi un tel comportement serait câblé dans le chat? Est-ce que la souris est plus savoureuse à cause des produits chimiques de peur qui coulent dans son petit corps? Est-ce que la souris terrorisée est plus un mets de gourmet? Cela, évidemment, suggère que nous devons revisiter nos idées sur les psychopathes avec une perspective légèrement différente.

Une chose que nous connaissons est ceci: beaucoup de gens qui expérimentent des interactions avec des psychopathes et des narcissiques rapportent se sentant "vidés" et embrouillés et souvent éprouvent par la suite une santé qui se détériore. Cela signifie t-il qu'une partie de la dynamique, une partie de l'explication de la raison pour laquelle les psychopathes continueront des "relations amoureuses" et des "amitiés" qui peuvent résulter ostensiblement en aucun gain matériel observable, est parce qu'il y a une consommation d'énergie réelle?

Nous ne connaissons pas la réponse à cette question. Nous observons, nous théorisons, nous spéculons et émettons des hypothèses. Mais à la fin, seule la victime individuelle peut déterminer ce qu'elle a perdu dans la dynamique – et c'est souvent bien plus que des biens matériels. Dans un certain sens, il semble que les psychopathes sont des "voleurs d'âme".

La suite est une discussion, une check-list, et un "guide de survie" pour traiter avec le psychopathe dans tous leurs nombreux déguisements. Nous espérons que cela aide le lecteur à éviter des interactions dommageables, et que vous puissiez apprendre de nos erreurs et des erreurs des autres qui ont partagé leurs histoires avec nous.

Le terme sociopathe ou psychopathe apporte souvent à l'esprit des images d'individus sadiquement violents comme Ted Bundy ou le personnage de fiction du Dr. Hannibal "Cannibale" Lecter dans le livre et le film Le Silence des Agneaux. Mais je crois que les qualités caractéristiques des sociopathes couvrent en réalité un spectre bien plus large d'individus que la plupart d'entre nous n'imagineraient jamais. Le sociopathe est cet individu auto-absorbé sans conscience ou sentiment pour les autres et pour qui les règles sociales n'ont pas de signification. Je crois que la plupart d'entre nous sait ou est venu en contact avec des individus sociopathes sans même le savoir. [Wendy Koenigsmann]

Qu'est-ce qu'un Psychopathe?

Les psychopathes ne peuvent être compris en termes d'éducation ou développement antisocial. Ils sont simplement des individus moralement dépravés qui représentent les "monstres" dans notre société. Ils sont des prédateurs imparables et intraitables dont la violence est planifiée, intentionnelle et sans émotion. La violence continue jusqu'à ce qu'elle atteigne un plateau à l'âge de 50 ans environ, puis décline. Leur absence d'émotion reflète un état détaché, sans peur, et possiblement dissocié, révélant un système nerveux autonome de bas-niveau et une absence d'anxiété. Il est difficile de dire ce qui les motive – contrôle et domination possiblement – puisque leur histoirique de vie ne montrera habituellement pas de liens à long-terme avec les autres, ni beaucoup de rime à leur raison (autre que la planification de la violence). Ils tendent à opérer avec un comportement grandiose, une attitude de droit, un appétit insatiable, et une tendance vers le sadisme. La hardiesse est probablement la caractéristique (l'hypothèse faible peur) prototypique (noyau). Il est utile de penser à eux comme des véhicules à grande vitesse avec des freins inefficaces. Certains désordres organiques (cerveau) et des déséquilibres hormonaux miment l'état d'esprit d'un psychopathe.

Il y a quatre (4) différents sous-types de psychopathes. La distinction la plus vieille fut faite par Cleckley en 1941 entre primaire et secondaire.

LES PSYCHOPATHES PRIMAIRES ne réagissent pas à la punition, l'appréhension, le stress, ou la désapprobation. Ils semblent être capables d'inhiber leurs pulsions antisociales la plupart du temps, pas à cause de la conscience, mais parce que cela convient à leur but au moment. Les mots ne semblent pas avoir la même signification pour eux que pour nous. En fait, il n'est pas clair qu'ils saisissent même la signification de leur propres mots, une condition que Cleckley appelait "aphasie sémantique". Ils ne suivent aucun plan de vie, et il semble qu'ils soient incapables d'éprouver toute émotion authentique.

LES PSYCHOPATHES SECONDAIRES sont des risque-tout, mais sont aussi plus probablement réactifs au stress, inquiets, et enclins à la culpabilité. Ils s'exposent à plus de stress que la personne moyenne, mais ils sont aussi vulnérables au stress que la personne moyenne. Ils sont des personnes audacieuses, aventureuses, non conventionnelles qui commencent à jouer selon leurs propres règles tôt dans la vie. Ils sont fortement dirigés par un désir d'échapper ou d'éviter la douleur, mais sont incapables de résister à la tentation. Comme leur anxiété augmente envers un objet interdit, de même fait leur attraction envers lui. Ils vivent leur vie par la séduction de la tentation.

LES PSYCHOPATHES DERANGES sont le genre qui semble se mettre en rage ou en frénésie plus facilement et plus souvent que les autres sous-types. Leur frénésie ressemblera à une attaque d'épilepsie. Ils sont aussi habituellement des hommes avec des énergies sexuelles incroyablement fortes, capables de faits d'énergie sexuelle étonnants, et apparemment obsédés par des pulsions sexuelles durant une grande partie de leur vie éveillée. Des désirs ardents puissants semblent aussi les caractériser, comme dans une accoutumance à la drogue, kleptomanie, pédophilie, toute indulgence illicite ou illégale. Ils aiment l'endorphine "haute" ou "de panique" venant de l'excitation et de la prise de risque. Le meurtrier-violeur-en-série connu comme l'Etrangleur de Boston était un tel psychopathe.

LES PSYCHOPATHES CHARISMATIQUES sont des menteurs charmants, attirants. Ils sont habituellement dotés d'un certain talent ou d'un autre, et ils l'utilisent à leur avantage en manipulant les autres. Ils sont habituellement des parleurs rapides, et possèdent une capacité presque démoniaque à prendre aux autres par la persuasion toute chose qu'ils possèdent, même leur vie. Des leaders de sectes ou cultes religieux, par exemple, peuvent être des psychopathes s'ils mènent leurs disciples à la mort. Ce sous-type en vient souvent à croire à ses propres fictions. Ils sont irrésistibles.

Les sociopathes ont toujours existé en diverses formes et à des degrés divers. Ils ont été connus sous divers titres. Ils ont été étudiés en utilisant diverses techniques, et au fil des années leur maladie a été blâmée sur diverses causes. Mais une chose ne varie jamais: tous les sociopathes partagent trois caractéristiques communes. Ils sont tous des individus très égocentriques, sans empathie pour les autres, et ils sont incapables de ressentir du remords ou de la culpabilité. [The Sociopath Rebecca Horton (Avril 1999)]

Tandis que le psychopathe a des préférences et des aversions pour les plaisirs que la compagnie humaine peut apporter, l'analyse montre qu'il est complètement égocentrique, estimant les autres uniquement pour leur amélioration de son propre plaisir ou condition.

Tandis qu'il ne donne pas un réel amour, il est tout à fait capable d'inspirer l'amour d'un degré quelquefois fanatique à d'autres.

Il est généralement charmant superficiellement et souvent fait une impression frappante comme possédé des plus nobles des qualités humaines.

Il se fait facilement des amis, et est très manipulateur, utilisant sa capacité avec des mots pour se sortir d'ennuis par les mots. Avec l'absence d'amour, il y a aussi un manque d'empathie. Le psychopathe est incapable de se sentir désolé pour les autres dans des situations malheureuses ou se met à un autre endroit, qu'ils aient été blessés par lui ou non. [Gordon Banks]

Comment les Psychopathes voient le Monde

Non seulement ils convoitent les possessions et le pouvoir, mais ils gagnent un plaisir spécial en usurpant et en prenant aux autres (un frère symbolique par exemple); ce qu'ils peuvent plagier, escroquer, et extorquer sont des fruits bien plus doux que ceux qu'ils peuvent gagner par un travail honnête. Et après avoir vidé ce qu'ils peuvent d'une source, ils se tournent vers un autre pour exploiter, saigner, et puis laisser de côté; leur plaisir dans le malheur des autres est insatiable.

Les gens sont utilisés comme un moyen pour une fin; ils doivent être subordonnés et humiliés pour que l'antisocial puisse les revendiquer…

Les causes de ce désordre sociopathe ont été rétrécies à plusieurs facteurs par la recherche.

On croit qu'une des causes principales du comportement sociopathe sont des anormalités neurologiques, principalement dans le lobe frontal du cerveau. Cette zone est aussi reliée au conditionnement par la peur. L'anatomie anormale ou l'activité chimique dans cette zone du cerveau peut être causée par une croissance anormale (peut-être génétique), maladie du cerveau, ou blessure. Cette théorie a été soutenue par beaucoup de recherche en utilisant la tomographie par émission de positrons (PET) qui montre visuellement l'activité métabolique des neurones dans le cerveau (Sabbatini, 1998).

Les amygdales, deux petites régions enfouies près de la base du cerveau, ont longtemps été connues pour affecter l'agression, la sexualité et la témérité. Récemment, elles ont été montrées affecter la manière dont les gens interprètent les émotions des autres. Un dommage subtil aux amygdales peut expliquer beaucoup des caractéristiques des psychopathes – y compris la difficulté de les toucher émotionnellement. Il se peut qu'ils ne peuvent tout simplement pas "voir" les émotions chez les autres. [Are You Married to a Psychopath?] (Etes-vous marié à un psychopathe?)

Le psychopathe est un manipulateur, qui sait exactement ce qui nous fait tiquer et sait comment manipuler et influencer nos sentiments. Ils ont le talent pour détecter les femmes "gentilles, aimantes".

Le mimétisme est souvent utilisé pour convaincre les autres que le psychopathe est un être humain normal. Il fait cela pour créer une fausse empathie avec sa victime. Le psychopathe essaiera de vous faire croire qu'il a des émotions normales en tissant quelque histoire triste ou en professant des expériences profondes, touchantes; la vérité est que la plupart des psychopathes traversent la vie comme dans un incubateur, touchés par peu et ayant pas de réelle compassion pour les autres; mais ils mentiront pour vous convaincre qu'ils ont des émotions normales. Le facteur de pitié est une raison pour laquelle les victimes tombent souvent pour ces "pauvres" personnes.

Mentir est comme respirer pour le psychopathe. De ma propre expérience avec les psychopathes, je peux relater ceci.

Quand ils sont attrapés dans un mensonge et défiés, ils fabriquent de nouveaux mensonges, et ne se soucient pas s'ils sont découverts.

Comme Hare déclare, "Mentir, tromper, et manipuler sont des talents naturels pour les psychopathes… Quand ils sont attrapés dans un mensonge et défiés avec la vérité, ils sont rarement perplexes ou embarrassés – ils changent simplement leurs histoires ou essaient de retravailler les faits pour qu'ils apparaissent cohérents avec le mensonge.

Les résultats sont une série de déclarations contradictoires et un auditeur complètement embrouillé." [Hare, 46]

Souvent, leur comportement sert à embrouiller et réprimer leur victime, ou à influencer quiconque peut écouter le côté du psychopathe de l'histoire. La manipulation est la clé de leurs conquêtes, et le mensonge est une manière de réaliser cela.

Un exemple presque amusant de la manière dont les psychopathes mentent peut être exemplifié par un homme dont les traces de pas furent découvertes sur la scène du crime.

"Non, ce ne sont pas mes pas" dit-il, bien que tout le monde savait qu'il mentait.

C'est ainsi que les psychopathes opèrent. Ils nieront la réalité jusqu'à ce que leur victimes aient une dépression nerveuse.

Souvent, le psychopathe se tournera vers la victime et revendiquera que la victime souffre d'"hallucinations" et n'est pas stable mentalement.

Le psychopathe est principalement distrait et impressionné par sa propre auto-représentation grandiose, qui l'amène souvent à dire inconsciemment des choses aux gens, qui mènent à sa détection.

Ils oublient souvent les mensonges qu'ils disent et disent des récits contradictoires, qui fait l'auditeur souvent se demander si le psychopathe est fou, bien que dans ce cas le psychopathe n'est pas réellement fou – il a juste oublié quels mensonges il avait dit.

La chose la plus étonnante, cependant, est leur mémoire sélective. Un psychopathe peut ne pas se rappeler les promesses qu'il vous a faites hier, mais il se souviendra de quelque chose du passé si cela convient à ses buts d'une certaine manière. Ils font souvent cela, qu'ils soient confrontés ou pris dans un mensonge.

La plupart des psychopathes sont très arrogants et fiers. Cependant, quand ils charment une victime potentielle, ils disent toutes les choses "justes" et vous font croire qu'ils sont des âmes au grand cœur; pas toujours, mais assez souvent.

La vérité est que les psychopathes se sont pas altruistes et ne se soucient pas réellement des amitiés ou des liens. Guggenbuhl-Craig déclare qu'ils sont très talentueux pour apparaître bien plus humbles que la personne moyenne, mais ne sont guère ainsi.

Certains sont aussi capables de feindre un souci des classes inférieures et professer qu'ils sont du côté de l'opprimé, du pauvre, etc..

Un psychopathe peut prétendre, par exemple (s'il est d'une classe socio-économique basse), qu'il déteste les riches intensément, mais en même temps, il désirera secrètement et enviera ce qu'ils ont. Il est comme le narcissique, désirant refléter une fausse image de lui-même par ses possessions. Parmi ses possessions sont inclus les êtres humains; compagnes, femmes, et enfants. Certains psychopathes peuvent même être très affectueux envers les animaux (contrairement au point de vue commun), mais les voient encore comme des objets en relation avec eux-mêmes.

En général, la plupart des psychopathes se vantent sans fin de leurs exploits et les "mauvaises" choses qu'ils ont faites (souvent appelé un signe d'avertissement, qui écartera les âmes prudentes), mais plus souvent que pas du tout, la femme qui est fascinée par lui n'écoutera pas la raison, même si elle est avertie par d'autres qui le connaissent sur ses comportements précédents.

Pourquoi?

Encore une fois, parce que le psychopathe la fait se sentir si "spéciale". S'il vous plait, mesdames, si vous n'êtes pas attachées à un homme qui est comme cela, vous devez vous faire à l'idée que ce N'est PAS sa VRAIE personnalité. Il ne joue qu'un RÔLE pour vous.

Le Dr. Blake déclare qu'un des signes les plus évidents de psychopathie est la manière dont l'individu se vantera de ses expériences, peu importe " combien répugnant … son confort apparent avec son comportement déviant, la facilité avec laquelle il discute la rupture de chaque règle, (est) cohérent avec l'ASP (psychopathie)." [Black,68].

Le psychopathe est rempli d'avidité à l'intérieur, relié au monde par le pouvoir, bien que, comme je l'ai dit, à l'extérieur il peut prétendre être du côté du privé de droits civiques et du piétiné. J'en connaissais un qui aimait répéter des phrases telles que "ils doivent arrêter de garder mes frères en bas" mais il n'en pensait pas un mot. Il était en réalité un raciste. Le psychopathe peut aussi s'identifier souvent à un révolutionnaire.

De l'autre côté, le psychopathe peint souvent une image de lui comme l'anti-héros abattu (son " pire type d'ennemi propre") et certains s'aiment voir comme des loups solitaires. Le psychopathe peut même prétendre qu'il est sensible et profond, mais à l'intérieur il n'est que vacuité et avidité.

Que le psychopathe soit conscient ou non de son comportement est quelque chose qui est souvent débattue. Je crois vraiment que les psychopathes savent exactement ce qu'ils font, bien que d'autres suggèrent que les psychopathes sont "nés, pas faits".

Comme mentionné, les psychopathes prétendent souvent se contenter du deuxième choix (étant leur propre pire ennemi) et pensent alors qu'ils méritent mieux. Cela peut être manifesté de la manière qu'ils cherchent le pouvoir – soit par l'argent (c-à-d. des biens matériels), manipulation et/ou traitant les gens comme des objets, en jouant de tels comportements, le psychopathe essaie aussi de "se venger" dans la société et le monde, pour gagner rétribution.

Ils passeront leur vie entière à faire cela, qu'ils soient riches ou pauvres, ou quel que soit leur passé social, bien que des études aient montré qu'ils viennent souvent d'un passé socio-économique et/ou statut social appauvri ou de bas niveau. (Dans une des études du Dr. Donald Black, beaucoup étaient majoritairement des blancs, cols bleus, du bas de la classe moyenne, et mariés, et la plupart n'étaient pas diplômés de l'enseignement secondaire. [Black, 14]).

Laissez-moi ajouter, en dépit des études du Dr. Black, les psychopathes peuvent encore exister dans toute classe sociale. Ne soyez pas induits en erreur. Je veux aussi faire remarquer que j'utiliserai "il" et "lui" pour le terme psychopathe dans tout le site web; n'oubliez pas, oui, les psychopathes féminines existent aussi; cependant, d'après la Sixième Edition de Abnormal Behavior (Comportement Anormal), imprimé en 2000 par trois professeurs masculins, David, Derald et Stanley Sue, les proportions diffèrent en sexe. Inclus dans leur excellent texte se trouve un rapport par The American Psychiatric Association que l'estimation générale est 3% pour les hommes et moins de 1% pour les femmes. [Personality Disorders and Impulse Control Disorders, 238]. (Désordres de Personnalité et Désordres de Contrôle de Pulsions)

Ce qui est très perturbant à propos des psychopathes, mis à part leur sens spécial du droit, est le manque complet d'empathie pour les gens normaux, car les "antisociaux (psychopathes) semblent manquer de conscience, ressentant peu ou pas d'empathie pour les gens dont ils touchent les vies…l'antisocial résiste sans effort à tout règlement, incapable de voir au-delà de son propre intérêt ou d'adopter des normes de bien par rapport à mal." {Black, XIII]

Tous les psychopathes ne sont pas que des bons à rien non-éduqués vulgaires. Certains d'entre eux sont tout à fait bien et font de belles carrières, et utilisent ceci à tout leur bénéfice. Regardez Ted Bundy; la mère de mon ami alla à un double rendez-vous avec lui et prétendit qu'il était la personne la plus sympathique. Sa mère dit qu'il était le "meilleur fils qu'une mère pouvait avoir". Bundy était aussi apparemment de belle apparence, ce qui le rendait encore plus dangereux. Donc les psychopathes ne sont pas tous des épaves, vulgaires, renvoyés du lycée, il y en a beaucoup qui travaillent aussi dans des postes professionnels; le fait reste qu'il y a simplement plus de psychopathes qui viennent de passés appauvris que non.

Aussi, les psychopathes ne sont pas tous calmes, froids, et maîtres de soi. Certains d'entre eux apparaissent étranges ou bizarres, et leur comportement peut être excentrique ou inhabituel. Je crois que c'est ce qui peut embrouiller les victimes le plus souvent. Les psychopathes apparaissent souvent intenses et "électrifiants". Ne soyez pas fourvoyés si quelqu'un apparaît inoffensif, "stupide", ou semble original. Un visage "angélique" peut aussi tromper les gens souvent. Visualisez simplement John Wayne Gacy (1) dans son "costume de clown" quand il amusait les enfants comme exemple.

Un autre exemple dont quelqu'un sur le tableau des "Victimes de la Psychopathie" souleva l'idée, fut Bill Clinton et son "imbécile" de comportement, quoique très sympathique (donc Clinton est vraiment un psychopathe ? Plusieurs croient qu'il l'est).

Un psychopathe (il fut diagnostiqué antisocial) que je connaissais a utilisé l'opération de camouflage inoffensive tout à fait bien. Chacun pensait qu'il était très drôle. Moi aussi, d'abord. Puis, peu à peu, je me suis rendue compte qu'il y avait quelque chose "pas comme il faut" chez lui.

D'abord ses niches apparemment inoffensives étaient charmantes, mais après un moment, il est devenu plus qu'un ennui et perturba notre environnement de travail, ce qui créa ravage et tension entre les employés. J'ai appris qu'un psychopathe peut utiliser ces déguisements pour son propre but caché.

Indépendamment de la race, la classe sociale, ou le métier, cependant, le psychopathe est dangereux pour la société, car "la nature d'ASP (psychopathie) implique qu'il entraîne plus de ravage sur la société que la plupart des autres maladies mentales, puisque le désordre implique principalement des réactions contre l'environnement social qui traînent d'autres gens dans sa toile destructrice...

Le désespoir et l'inquiétude provoquée par des antisociaux (des psychopathes) affectent tragiquement des familles et des communautés, laissant des cicatrices profondément physiques et émotionnelles ... "[Black, 5].

Il y a beaucoup de choses dans la personnalité psychopathe qui sont embarrassantes et inquiétantes. Environ 1 sur 25-30 personnes sont psychopathes (aussi connues comme sociopathes ou antisociales - le titre correct étant psychopathe.) puisque la majorité d'entre elles sont des hommes, j'ai écrit ce site en partie, pour avertir les femmes des dangers, particulièrement des femmes en ligne sur Internet, que je crois être un "nouveau médium" favori qui attire les psychopathes. J'ai une expérience personnelle sur ce sujet aussi. C'est parce que les "antisociaux (psychopathes) ne sont pas juste des personnages dans nos divertissements de fiction ou de la vraie vie. Ils sont des membres de la famille, des amis, des collaborateurs, des voisins, ou des étrangers que nous pouvons rencontrer chaque jour." [Black, 10].

Pamela Jayne, M.A., écrit que "30 % des hommes sont sociopathes." Si trois hommes sur dix que je peux rencontrer sont psychopathes, je supposerais que ce n'est pas quelque chose à prendre à la légère. Selon cette statistique, qui signifierait que trois hommes sur dix et peut-être une femme sur dix. La vérité est que nous ne savons pas vraiment exactement combien d'individus sont psychopathes; cependant, il semble y avoir une hausse de la fréquence de la psychopathie et c'est pourquoi certains prétendent que les chiffres sont plus élevés. Le Docteur Black prétend que la psychopathie mène directement après à la dépression, avec la schizophrénie et le désordre de la frontière de personnalité, qui est un fait étonnant.

Les psychopathes sont souvent pleins d'esprit et éloquents et presque toujours "au parler facile".

Ils peuvent être des "causeurs amusants et distrayants, prêts avec une réplique rapide et intelligente et peuvent raconter des histoires peu probables, mais convaincantes...

Ils peuvent être très efficaces en se présentant bien et sont souvent très sympathiques et charmants. À quelques personnes, cependant, ils semblent trop brillants et tranquilles, trop manifestement hypocrites et superficiels. Les observateurs perçants ont souvent l'impression que les psychopathes jouent la comédie, mécaniquement "lisant leurs lignes." [Hare, 35].

... Ils peuvent "discourir et raconter des histoires qui semblent improbables à la lumière de ce qui est connu sur eux. Typiquement ils essayent d'apparaître familiers de la sociologie, la psychiatrie, la médecine, la psychologie, la philosophie, la poésie, la littérature, l'art, ou la loi. Un poteau indicateur vers ce trait est souvent un manque flagrant de souci d'être découvert." [Hare, 35].

Un individu psychopathe que je connaissais prétendait qu'il avait un quotient intellectuel de génie et qu'il étudiait plusieurs sujets principaux différents à l'université.

"Quand j'ai découvert que j'avais un quotient intellectuel de génie, c'est là que tous mes ennuis ont commencé" il a dit. Je lui ai demandé, "Pourquoi ?" Il a répondu, "' Parc' que je suis trop intelligent pour mon propre bien."

A la fin j'ai découvert que c'était des mensonges parce qu'il avait été, en fait, renvoyé du lycée.

Malgré leurs échecs, les psychopathes ont une vue très "narcissique et extrêmement gonflée de leur estime de soi et de leur importance, un égocentrisme vraiment étonnant et un sens du droit et se voit eux-mêmes comme le centre de l'univers, comme des êtres supérieurs qui sont motivés dans la vie selon leurs propres règles." [Hare, 38].

Ils apparaissent souvent comme "des vantards arrogants, effrontés - sûr de soi, arrêtés dans leurs opinions, dominateurs et insolents. Ils aiment avoir le pouvoir et le contrôle des autres et semblent incapables de croire que les gens ont des avis valables différents du leur. Ils apparaissent charismatiques ou 'électrisants' à quelques personnes." [Hare, 38].

Je sais exactement ce que Hare signifie lorsque je me rappelle une personne que j'ai eue l'habitude de connaître (qui avait été diagnostiquée); il semblait toujours être en train de charmer chacun autour de lui, bien qu'à la fin chaque femme qui s'était laissée prendre par lui finissait par devenir hostile quand elle comprenait que tout ce qu(il faisait donnait de faux espoirs à toutes simultanément.

Le psychopathe est dur, sans pitié et non ouvert à autrui, bien qu'à première vue il ne puisse pas sembler être comme cela. Il est souvent extrêmement plein d'esprit, semblable au caméléon, charmant (mais pas toujours, particulièrement quand il n'est pas de "bonne" humeur), la personne qui attire un cercle d'admirateurs autour de lui à chaque réception, mais plus souvent que non, il est d'habitude évité - une fois que les gens découvrent ce qu'il est vraiment.

Les psychopathes finissent souvent par s'associer à d'autres comme eux, bien que dans quelques cas ils ne s'entendent pas toujours bien.

Parfois ils s'appairent avec d'autres psychopathes et deviennent une équipe soudée, l'un peut être un "causeur" tandis que l'autre est un "homme d'action", et ainsi de suite, bien que je croie fortement que ces rôles soient interchangeables quand on traite avec un duo psychopathe. Hare déclare, "Tant que leurs intérêts sont complémentaires, ils font une paire formidable." [Hare, 65]. Il a aussi été annoncé que certaines connaissances peuvent jamais vraiment découvrir leur côté réellement sombre.

Psychopathes et Relations



C'est dans ce monde que le psychopathe vient au plus près du psychotique.

Tandis qu'apparemment en pleine possession de sa capacité de raisonnement, par tous les moyens de psychologie clinique pour les tester et les évaluer, le psychopathe démontre une incapacité à comprendre la signification et le sens de son comportement pour d'autres personnes et à juger leurs réactions probables à son comportement. Il est souvent étonné de constater que les gens sont vexés par ses exploits. [Gordon Banks]

.. Les femmes ... démonstratives sont particulièrement attirées par et vulnérables aux hommes psychopathes.

La femme au trouble de personnalité hystérique va probablement être séduite par le psychopathe... Elle est ... capable de rendre la pareille dans ce cycle projectif-introjectif en idéalisant principalement le caractère psychopathe.. Son besoin d'attachement et de dépendance complémente son désir de détachement et d'autonomie; elle perçoit les autres comme donnant tout et bienveillants et il perçoit les autres comme prenant tout et malveillants.

La femme hystérique est immunisée contre le développement d'un soupçon sain quand des détails ou des circonstances ne vont pas (touchant aussi à l'illogisme de ses pensées/comportement) ou ne corroborent pas la version orale du psychopathe de son histoire. [De "The Psychopathic Mind" ("L'Esprit Psychopathe") -- Origines, Dynamique et Traitement J. Reil Meloy]
Le réel danger des psychopathes consiste en ce que quelques femmes, en particulier, ont en réalité une prédisposition psychologique vers la formation d'attachement à eux. Elles tombent même amoureuses d'eux. Ces femmes, d'une personnalité d'habitude hystérique ou histrionique, se sentent avoir les pleins pouvoirs quand elles sont attachées au psychopathe, indépendamment de la vérité qu'on lui a dite de lui, ou ce qu'il lui a dit lui-même. Certaines de ces femmes ont une fantaisie sous-jacente pour estimer qu'elles contrôlent l'homme psychopathe (selon Meloy).

En même temps, je m'interroge souvent si c'est seulement les "névrosées" qui deviennent la proie des psychopathes. On devrait déclarer que Freud est responsable de l'invention entière des femmes névrosées, ce qui me rend un peu soupçonneuse. Je présenterai l'information, mais en même temps, je ne suis pas d'accord avec cela complètement, parce qu'il semble que toutes les femmes, indépendamment de leurs natures "névrosées" ou pas, sont la proie des psychopathes.

Nous avons entendu parler des cas extrêmes, comme les femmes qui sont tombées amoureuses du Traqueur de nuit, Richard Ramirez, mais en général, vous trouverez des psychopathes en places tout à fait inoffensives et ils savent toujours comment découvrir une femme vulnérable qui alimentera leur image de soi de grandeur. Bien sûr, la beauté aide dans ces questions.

La raison pour laquelle tant de femmes sont tombées amoureuses de Ramirez, on a spéculé, a été probablement aussi intensifiée à cause de ses regards rêveurs, beaux et le fait qu'il pouvait apparaître vulnérable, "comme un petit gosse," a dit une admiratrice.

Qu'étant ou non capable de ressentir la pitié et la compassion pour un homme rend une femme névrosée doit encore être prouvé. La vérité est qu'un psychopathe attirant est probablement plus dangereux qu'un moins attirant, très certainement.

Pour beaucoup de femmes, l'attachement à un psychopathe va au-delà de la simple analyse freudienne - plusieurs nient simplement la vérité, ayant aveuglément confiance et ignorant la réalité.

Certaines, même quand on leur présente les faits durs et froids, admettront toujours qu'elles ne peuvent pas arrêter d'aimer leur partenaire psychopathe, même après qu'elles aient été abandonnées par lui. Ce problème est à la fois un problème psychosexuel (des femmes avec des désordres de personnalité elles-mêmes qui deviennent obsédées par des psychopathes), ou les femmes qui ne reconnaîtront pas la vérité ou sont ignorantes de la situation. Cela peut même être une combinaison de tous les facteurs. Sans s'en soucier, le psychopathe sait quoi "choisir".

Comme je l'ai dit, l'information quant aux "femmes démonstratives" et "hystériques" comme des victimes typiques a été prise des idées de Meloy, mais ne représentent pas la norme comme elle était.

N'importe qui peut être dupé et pris par le psychopathe.

Les psychopathes harcèlent tout le monde, soit riche soit pauvre, intelligent ou pas si brillant. Bien qu'il semble vraiment que le malade mental soit plus susceptible : les démonstratives mentionnées ci-dessus, etc, aussi bien que les victimes avec désordre de frontière de personnalité.

Aussi, essayer de "découvrir" un psychopathe par l'apparence, comme j'ai déjà noté, n'est pas facile. Comme un étudiant en psychopathie m'a dit, "Ils changent souvent leur aspect pour apparaître non menaçants, ou pour créer un personnage."

Tim Field, un auteur célèbre et un chercheur en psychopathie, croit que le psychopathe choisit les gens qui peuvent voir par lui : "l'estime de soi et la sûreté de soi apparentes d'un voyou (sociopathe) sont en réalité de l'arrogance, une croyance non durable d'invulnérabilité aiguisée de son empressement d'agir à l'extérieur des limites de la société pour assurer sa survie. Les cibles (ou les victimes) sont les gens qui peuvent voir par l'arrogance pour percevoir la coquille vide derrière cela - et les voyous peuvent sentir qui peut voir par eux, favorisant l'élimination de la cible." [Bully OnLine]. Cela arrive d'habitude au lieu de travail et dans des situations où le psychopathe a laissé tomber le masque.

Selon l'auteur de The Psychopathic Mind (L'Esprit Psychopathe) (Meloy), quand il a besoin de manipuler une femme, le psychopathe vise souvent les femmes qui sont ce qui est souvent appelé le type "blonde stupide", le genre de femme qui exsude la naïveté, souvent inconsciente de sa propre sexualité, l'innocence insipide, souvent pas trop brillante - leurs personnalités avoisinent d'habitude l'optimiste et elles voient toujours un liseré d'argent dans chaque nuage. Pas qu'il y ait quoi que ce soit d'essentiellement mal avec l'innocence ou l'optimisme, mais quand on traite avec un psychopathe, cela peut prouver une mauvaise combinaison. Les psychopathes semblent être attirés par ce type de femme en particulier. Elle est compatissante et généreuse, tandis qu'il est fermé et rétenteur.

Ils ont "une capacité étrange à découvrir et utiliser des femmes 'compatissantes' - c'est-à-dire celles qui ont un besoin puissant d'aider ou de materner les autres." [Hare, 149]. Comme Hare raconte, un "missile particulier cherchant la compassion" qui avait une réputation locale d'attirer un flot constant de visiteuses a semblé avoir ce talent. Il n'était pas "particulièrement beau ou très intéressant en conversation. Mais il avait une certaine qualité de chérubin que quelques femmes, personnel inclus, a semblé trouver attirant. Une femme a commenté qu'elle ' avait toujours une forte envie de l'embrasser. ' Une autre a dit qu' ' il a besoin de soins maternels. '" [Hare, 149].

Les psychopathes aiment aussi "s'attacher" aux femmes de statut social plus haut, une femme qui représente ce qu'ils voudraient être. Alors quand il en a fini avec elle, il peut la détruire et "faire d'une pierre deux coups." Cependant, indépendamment du type de personnalité qu'ils cherchent, chacun est toujours une cible.

Comme le narcissique, le psychopathe a une attitude arrogante, dédaigneuse et condescendante; cependant, laissez-moi éclaircir cela : souvent dans les étapes initiales de charmer quelqu'un de nouveau, le vrai caractère est tenu caché, naturellement. C'est pourquoi, quand une femme avertit une autre femme d'un homme psychopathe, sa victime la plus nouvelle ne sera pas capable de croire les mauvaises histoires sur lui. "Mais il est si charmant, si gentil, si agréable…" et ainsi de suite sera sa réponse. Oui. Exactement. Il joue un jeu avec vous aussi.

Les psychopathes ont une auto-structure grandiose qui exige une "dévaluation méprisante et détachée des autres" [Gacon et al 1992], pour parer l'envie vers le bien perçu dans les gens. Ils réagissent vers des capacités en attachement perçues ou existantes avec ambivalence et souvent agression. Selon Meloy, la plupart d'entre eux transfèrent l'attachement aux "objets durs" comme des armes, des couteaux, [des pratiques magiques] etc. Le grandiose moi est représenté sur l'arme ou l'objet et est une projection d'eux-mêmes. C'est bien sûr une étude plus en profondeur du psychopathe. Les psychopathes n'ont pas tous une collection d'armes à feu ou un couteau favori ou une épée, mais beaucoup d'entre eux ont vraiment tendance à aimer les armes et de tels symboles d'agression et de dominance. Je ne suis pas sûre que ce soit vrai dans tous les cas, mais un psychopathe que je connaissais aimait les épées. Il était hanté par elles et aimait les armes de toutes les sortes.

Comment Traiter avec les Psychopathes

Si vous quittez le psychopathe, vous pouvez vous attendre à ce qu'il soit le type qui ne fait pas de "bruit", mais ruine votre réputation en étendant le mensonge, ou bien vous pouvez vous attendre à un tas de manipulation ouverte (une tentative finale de gagner le pouvoir et le contrôle).

Par exemple, j'ai quitté un psychopathe et à ce jour, si l'occasion en est donnée, il dira aux amis de m'avertir que je ne suis rien qu' un "insecte" sur son pare-brise et qu'il a la capacité de me détruire comme un insecte. En attendant, il a aussi répandu des histoires fausses sur moi à n'importe quelle personne qui écoutera. Pourquoi le fait-il ? Après avoir traité avec ce comportement ennuyeux pendant presque deux ans, j'en suis venue à une conclusion : Bien qu'ils ne puissent pas vraiment aimer une autre personne et manquent d'émotions enracinées réelles, les psychopathes touchent d'autres par le pouvoir et le contrôle. Si quelqu'un doit en réalité essayer d' "humilier" (à ses yeux, c'est très réel) son pouvoir et son contrôle, il réagira dans une certaine mesure. Le psychopathe s'est aussi fait apparaître dans le contrôle en déclarant qu'il "m'a sortie à coup de pied", bien qu'il ait vécu dans la maison de sa mère. Plus tard, il a aussi dit à mon ami que je n'étais rien qu'une "expérience" pour lui, après que j'eus perdu de l'argent, du temps et avais souffert immensément à cause de ses mensonges et manipulation. Par souffrance, je compte aussi la dépression extrême qui a duré presque deux ans, comme il n'a pas arrêté de m'attaquer durant les deux années après (même à ce jour) que je l'aie quitté.

Je crois que quelques individus sont assez forts pour résister au psychopathe; malheureusement, tous les gens ne le sont pas et la plupart des psychopathes réussissent de manière permanente l'endommagement de leurs victimes. C'est pourquoi nous avons clairement besoin de plus de groupes de soutien pour les gens qui ont été en rapport avec des psychopathes.

En somme, l'expérience de traiter avec un psychopathe peut être très dérangeante pour la plupart des personnes, sans mentionner, quand il en a fini avec vous, vous pouvez être sûrs que vous serez diffamés faussement, sans aucun doute.

J'ai récemment demandé à Field ce que l'on peut faire quand on fait face au mensonge d'un psychopathe (Field se réfère à eux comme sociopathes) et l'absence apparente de justice quand on en vient à leur comportement - - la réponse de Field fut :

"La leçon principale que j'ai apprise est que quand on traite avec un sociopathe, les règles normales d'étiquette ne s'appliquent pas. Vous traitez avec quelqu'un qui n'a aucune empathie, aucune conscience, aucun remords et aucune culpabilité... C'est une mentalité complètement différente. Les mots comme "prédateur' et 'mal' sont souvent utilisés."

Si vous essayez de traiter avec des psychopathes d'une façon morale, vous en serez pour un choc. Le Docteur William Higgins prétend que vous "ne pouvez pas être en pourparlers ou négocier avec des psychopathes."

Les psychopathes nieront non seulement le passé et le banaliseront, mais éviteront de répondre à vos questions directement et même s'ils semblent leur répondre - vous pouvez être sûrs que ce n'est pas la réponse que vous cherchiez. On a dit que même quand ils vous donnent vraiment une réponse directe, la question réelle ne sera jamais attaquée par eux, bien qu'ils puissent même revendiquer d'être honorables quand ça leur convient. Mais ne soyez pas dupe, car c'est l'endroit où le psychopathe veut sa victime - il veut vous faire honte en vous adaptant en même temps dans ses plans; c'est parce que "les psychopathes montrent un manque stupéfiant de souci pour les effets dévastateurs que leurs actions ont sur les autres. Souvent ils sont complètement directs sur la question, déclarant calmement qu'ils n'ont aucun sentiment de culpabilité, ne sont pas désolés de la douleur et de la destruction qu'ils ont causées et qu'il n'y a aucune raison pour eux d'être concernés." [Hare, 41].

D'autre part, "les psychopathes traduisent parfois en paroles le remords, mais se contredisent alors dans des mots ou des actions." [Hare, 41].

Les psychopathes peuvent faire des excuses ou montrer du remords seulement pour échapper à quelque chose, mais à la fin vous serez poignardé dans le dos et comprendrez comment leurs mots étaient très peu profonds.

Le psychopathe semble ne pas être capable de se rappeler pendant longtemps ce qu'il avait dit ou avait commis. Ils semble toujours vivre dans le présent. C'est pourquoi ils sont d'habitude coupables d'être grands "faiseurs de promesse" qui ne peuvent pas vivre en accord avec leur parole. De nouveau, ce sera la victime qui doit traiter avec la conséquence de toutes les déformations du psychopathe et quand il vous fâche suffisamment, vous serez discrédité comme "défectueux" par lui et le psychopathe se discernera souvent pour être la victime réelle. Comme John Wayne Gacy a dit une fois, "j'étais la victime, j'ai été trompé de mon enfance."

Ce qui arrive souvent en conséquence, comme Field a déclaré, est que la victime peut réprimer sa colère pendant une longue période de temps, mais alors, souvent beaucoup de mois plus tard, une réalisation soudaine de la vérité peut venir sur l'individu et la victime se rendra finalement compte que tout le temps il/elle a été bafoué par le psychopathe. C'est quand la victime devient soudainement très fâchée et est motivée pour avoir une sorte de justice. Mais en essayant d'obtenir la justice avec un psychopathe, soyez conscient que vous serez celui pour payer si vous ne prenez pas de position ferme; l'expérience vous fera plus embrouillé et abasourdi et vous pouvez même vous sentir tenté de combattre le feu par le feu.

Dans quelques cas, notre société permet la psychopathie parce que nous ne répliquons pas vraiment contre les comportements de tromperie et de mensonge (un bon exemple : Bill Clinton).

Ils sont aussi bons à duper leurs propres psychiatres. Par exemple, deux individus que je connaissais se sont vantés qu' ils aimaient jouer à des jeux d'esprit avec des psychiatres. "J'étais l'étude de cas; ils ne pouvaient jamais calculer ce qui était faux avec moi, donc je jouais juste les jeux d'esprit avec eux" commenta un d'entre eux.

Il a aussi appris, en lisant sur la psychiatrie et ayant la thérapie, qu'il pourrait juste "blâmer quelqu'un d'autre" pour échapper aux choses. "Je blâme juste quelqu'un d'autre" il dit, nonchalamment. Une fois demandé, particulièrement pourquoi il détestait tellement sa mère, (il prétendait qu'elle abusait de lui physiquement/mentalement/émotionnellement), il a répondu, "parce que ma mère projette sur moi tous les connards qui l'ont jamais larguée."

C'est pourquoi Hare croit que la thérapie rend des psychopathes plus mauvais; la plupart d'entre eux apprennent les émotions humaines par la psychiatrie et ils "désirent attribuer leurs fautes et problèmes à l'abus d'enfance." [Hare, 50]. Egalement, les "antisociaux (psychopathes) eux-mêmes peuvent être peu coopérants ou désagréables, compliquant les efforts pour les étudier et les traiter." [Black, 12].

Quant au rétablissement du psychopathe, malgré la douleur qui peut être laissée (quelques personnes ne se remettent jamais, selon Field), vous apprendrez comment les moyens du psychopathe de garder son sang-froid sont très peu compliqués, mais néanmoins lâches. C'est juste la manière selon laquelle le psychopathe doit fonctionner pour maintenir son image de soi plutôt fragile (mais gravée dans la pierre pour la vie).

Tandis que peu de psychopathes commettent des actes de violence, la dureté du psychopathe moyen s'étend d'habitude par des méfaits subtils, mais toujours dévastateurs : "comme un parasite saignant d'autres gens de leurs biens, économies et dignité; agissant agressivement et prenant ce qu'ils veulent; négligeant honteusement le bien-être physique et émotionnel de leurs familles; s'engageant dans une série éternelle de rapports sexuels occasionnels, impersonnels et insignifiants; et ainsi de suite." [Hare, 45]. C'est une caractéristique principale de leur manque d'empathie.

Aussi, soyez averti que le psychopathe dépensera beaucoup d'effort (au coût de la victime), dans l'installation de plans, d'espérances, etc, mais ils donnent très peu, ou rien, en retour.

Quand il sait qu'il vous a fait quelque chose que vous ne pouvez pas suivre, il aura un chemin d'évasion prêt. La plupart des personnes normales font la même chose, dans un sens général, mais le psychopathe le fait par égoïsme pur, avidité et dureté. Il ne se souciera pas s'il endommage vos sentiments ou pas, quelle que soit la trahison qu'il joue, elle ne sera pas masquée une fois que le show sera fini pour lui.

Je voudrais raconter l'expérience d'une amie à moi du Japon. Elle avait communiqué avec un homme qui a vécu à San Diego pendant plus d'un an et pendant le temps de leurs correspondances et appels téléphoniques, il semblait si "doux, attentionné et gentil." Elle a mentionné comment ses e-mails étaient joliment écrits, et cetera.

Il est arrivé que cet homme a demandé à mon amie de l'épouser et, pour couronner le tout, il lui a promis qu'il avait un travail prêt pour elle dans la ville où il vivait, il lui a même envoyé une lettre de la société avec toute l'information. Bien, mon amie l'a cru et est venue aux Etats-Unis pour l'épouser. Lors de leur première réunion, elle a mentionné comment c'était déjà le début de la fin et comment elle aurait dû le voir venir. Elle lui dit, après qu'ils se soient rencontrés à l'aéroport, qu'elle avait besoin de passer un appel téléphonique et au lieu de la laisser utiliser son téléphone cellulaire, il lui a dit d'utiliser le téléphone public. Mon amie, bien que naïve, a mentionné que cela a contredit son personnage au téléphone et par les e-mails. Elle a dit qu'elle était un peu choquée, mais néanmoins elle l'a épousé.

Comme les semaines passaient, les choses ont empiré. Elle a découvert qu'il n'y avait aucun travail et que la lettre qu'il lui avait envoyée était en réalité juste l'en-tête de la société copiée sur un autre papier. Autrement dit, son nouveau mari avait commis une contrefaçon pour la tromper. Ensuite, elle a commencé à recevoir des appels téléphoniques de femmes dans les Philippines et le Canada qui lui ont dit que son nouveau mari les avait invitées (via en ligne) à venir vivre avec lui. Mon amie était si éperdue qu'elle a dit ces femmes à plusieurs reprises qu'il était mentait à toutes en jouant le plus grand tour d'entre tous sur elles. Les femmes ne l'ont pas crue (pourquoi les femmes ont-elles tendance à ne pas croire une autre femme quand elle essaye de les avertir ?), mais finalement, mon amie leur a dit "si vous voulez voir la preuve que je suis mariée avec lui, alors venez ici et je le prouverai."

Finalement, elle a appris d'amis et de la famille que M. Wonderful était un menteur pathologique qui avait un long historique d'utilisation des femmes et avait sa mère qui couvrait ses pistes pour lui et, triste à dire, ce ne fut pas le seul auquel elle se heurta. Je peux dire de même, c'est pourquoi j'ai écrit ce site Web, parce que je peux vous dire que ces gens sont là-dehors et je veux que rien n'arrive à quelqu'un d'autre ou passent à travers ce que mon amie ou moi-même ont éprouvé. C'est mon but que par mon site Web, plus de personnes, non seulement des femmes, mais des hommes, deviendront informés et ne deviendront pas des victimes eux-mêmes, parce que c'est vraiment une expérience douloureuse à gérer.

Ainsi, quelles sont les informations pour traiter avec des psychopathes ?

Évitez-les, ou, une fois que vous savez ou les suspectez qu'ils sont, évitez-les.

Entrez davantage en contact avec un psychopathe sera vraiment destructeur. Une fois que vous avez été impliqués avec quelques-uns d'entre eux, comme beaucoup de personnes que je connais, vous apprenez aussi à surveiller "les drapeaux rouges." Cela ne signifie pas que vous devriez être paranoïaque sur les gens, juste prudent.

Le fait est, qu'indépendamment de toutes les études et les nouvelles thérapies, les psychopathes sont "câblés" pour un mauvais comportement perpétuel.

Leland M. Heller, M.D., écrit que les gens qui ont ce désordre ont les symptômes qui incluent le mensonge, la tromperie, la cruauté, le comportement criminel, l'irresponsabilité, le manque de remords, de pauvres relations, l'exploitation, la manipulation, la destructivité, l'irritabilité, l'agressivité et les échecs d'un travail.

Beaucoup ne montrent pas de comportement criminel, mais agissent antisocialement dans des professions socialement acceptables.

L'alcool crée un désordre pire et les psychopathes sont très enclins à la toxicomanie. Les causes sont souvent "la pauvre discipline parentale, l'association avec des "sales" gosses et pauvre liaisons avec les parents ..." [Heller, 75]. Mais les causes peuvent aussi être surtout biologiques.

Une autre caractéristique est leur utilisation des mots peu commune, parce qu'ils ne peuvent pas distinguer entre des mots neutres et émotionnels. Un individu psychopathe m'a dit qu'il avait "adroitement peur des aiguilles" une fois, mais le mot "adroitement" implique " l'adresse". Au lieu de dire "mortellement peur," il a dit "adroitement" et n'a jamais remarqué que c'était faux. (Voir le livre de Hare pour de plus intéressants exemples de cela). (2)

Assez étrangement, plusieurs trouvent l'adresse verbale du psychopathe tout à fait charmante et les psychopathes ont vraiment tendance à parler beaucoup, particulièrement quand ils versent sur le charme.

La question est, pouvez-vous en découvrir un avant qu'il ne vous atteigne ?

C'est pourquoi il est important d'étudier si vraiment vous pouvez être le type qui leur succombe, qui, en essence, devient une proie en croyant en eux.

Quelques personnes peuvent trouver le souci de la psychopathie hors de propos, mais ce ne l'est pas.

La psychopathie cause des dégâts énormes dans notre société et affecte tous les niveaux de nos vies. Elle provoque des maladies et des désordres comme le PTSD (désordre de stress post-traumatique). L'argent est aussi perdu par des victimes innocentes des psychopathes et ces prédateurs sociaux font aussi beaucoup de dégâts économiques à notre société.

Chacun, particulièrement des femmes, devrait apprendre à identifier la psychopathie et surveiller les drapeaux rouges. Cela ne signifie pas diagnostiquer chaque homme avec qui vous sortez, mais de préférence juste étant conscient du désordre peut aider beaucoup! Après mes propres expériences, je crois vraiment en la formule "mieux vaut être en sécurité que désolée."

Je soulignerai encore une fois que je crois vraiment que la plupart des femmes transfèrent ce qu'elles veulent croire sur le psychopathe, à la mesure qu'il est peint dans une lumière peu réaliste, donc les psychopathes peuvent aussi "jouer avec votre esprit" à cet égard.

La plupart des victimes du psychopathe voient seulement ce qu'elles veulent voir, initialement. C'est pourquoi Field dit, "la Naïveté est le grand ennemi."

Plusieurs aussi "s'accrochent à la croyance que leur personne aimée (le psychopathe) a simplement quelques problèmes comme un autre, pas les symptômes d'un désordre de personnalité." [Black, 59].

Dans le livre When your Lover is Liar (Quand Votre Amant Est un Menteur) la question de la psychopathie et comment les psychopathes manipulent les femmes sont aussi montrés.

L'auteur croit que le frisson le plus grand d'un psychopathe est simplement d'être capable "de berner une femme".

Pour les gens qui sont normaux émotionnellement, nous ne pouvons pas comprendre quel genre de frisson c'est, ou pourquoi certains d'entre eux iraient à de telles extrémités pour tromper quelqu'un. Mais comme le docteur Heller déclare, "les psychopathes ne sentent aucun remords et aiment en réalité leur comportement antisocial." (Heller, 76).

Aussi, ce que je crois qui les rend le plus dangereux, est qu'ils peuvent être tout à fait charmants et persuasifs et "ils ont une compréhension remarquablement bonne des besoins et des faiblesses des autres " comme raconté dans le texte, Psychology in Action (la Psychologie Dans l'Action) : "Même quand ils sont indifférents aux droits de leurs associés, ils sont souvent capables d'inspirer les sentiments de confiance et d'assurance." C'est exemplifié le mieux par un psychopathe qui professe "tout est bien" en mentant directement à votre visage avec une apparente honnêteté et sincérité et ensuite, dès que vous vous détournez pendant une seconde, il vous poignardera dans le dos.

A la fin, vous les connaîtrez "par leurs fruits" pour ainsi dire. Ils s'assureront de vous faire part qui est le patron. Comme une victime féminine relatée dans le livre de Hare Without Conscience (Sans Conscience)... elle ne pouvait pas comprendre comment quelqu'un (le psychopathe qu'elle avait connu) pouvait avoir pénétré dans sa vie et ensuite avoir juste disparu si facilement. C'est ainsi qu'ils fonctionnent. Ils se foutent de tout le monde. Sauf eux.

Une autre caractéristique très forte de chercher (ou écouter) est ce que le docteur Hare attribue comme "dupant le plaisir." C'est comme si le psychopathe n'avait aucun besoin de mentir ou d'intention de mentir, le plaisir est atteint en faisant chuter simplement quelqu'un.

Quant aux dépendances et ainsi de suite, "parmi le plus clair de ces liens est celui entre l'ASP (psychopathie) et l'abus d'alcool et autres drogues," [Black, 91], bien que la plupart des psychopathes n'admettent jamais qu'ils ont un problème d'alcoolisme, même quand c'est évident. Comme un psychopathe s'est exprimé, "Je sais comment boire. Boire est une responsabilité, je l'ai fait depuis que j'avais 12 ans."

Ainsi, de nouveau : les psychopathes peuvent-ils changer ? Pouvez-vous les changer ?

Non, ils choisissent de se comporter comme ils font, bien que, dans une certaine mesure ils aient vraiment un désordre de personnalité. Le Docteur Black, cependant, croit que même ces patients qui "montrent le changement le plus grand semblent incapables de comprendre le degré auquel leurs actions ont affecté ceux autour d'eux. Ils peuvent continuer à vivre dans l'isolement émotionnel. L'intérêt personnel est un composant naturel du maquillage humain, mais c'est particulièrement fort dans les antisociaux et laisse beaucoup d'entre eux incapables de développer une pleine compassion, conscience et d'autres attributs qui font des relations sociales réussies." [Black, 144].

"Ne vous attendez pas à un Miracle"



En conséquence, si vraiment ils ne peuvent pas ou ne désirent pas changer, des études ont montré qu'ils ne changeront pas, en général, donc ne gaspillez pas votre temps à essayer de les aider ou de les changer, car l'aide que vous offrez vous sera toujours récompensée complètement par la trahison.

Black croit aussi que "les victimes peuvent craindre la vengeance ou d'autres conséquences potentielles, mais quitter la situation abusive (avec un psychopathe) est souvent meilleur que d'essayer de survivre dans une relation construite sur l'intimidation et la violence." [Black, 185].

Personnellement, je crois aussi qu'il est meilleur de pas accepter les maigres miettes de fausse affection d'un psychopathe. Personne n'a besoin de cette sorte d'abus. Si vous continuez à accepter cet abus, je peux vous accorder que vous payerez pour cela tant mentalement qu' émotionnellement, pendant une très longue période de temps. Le résultat final est ce qui est mentionné comme ayant été psychologiquement battu.

Quelques personnes, estimant qu'elles doivent sauvegarder les autres (des personnes à charge) et peut-être un peu fières dans leur besoin de prouver un point, deviennent souvent la proie de psychopathes parce qu'elles refusent de croire la vérité. J'ai aussi voulu faire remarquer que quelques psychopathes semblent montrer un peu de perspicacité dans leur propre maquillage de personnalité ("je suis un abruti," etc); cependant, cela ne signifie pas vraiment qu'ils se soucient comment ils se comportent. Ils veulent se comporter de cette manière.

La conséquence de traiter avec ces individus et le processus de rétablissement peut être un " processus long, lent et douloureux" selon Field -- mais il faut se rappeler que si vous avez été une victime (cible), vous êtes seulement le "dernier d'une longue ligne de gens sur qui il (le psychopathe) a dû déplacer son agression. Il le fera probablement tout au long de sa vie."

Triste à dire, "les antisociaux (psychopathes) passent souvent leurs dernières années seuls, parfois tourmentés par le regret de ce qu'ils ne savaient jamais ce qu'ils manquaient, jusqu'à ce que ce soit trop tard." [Black, 89].

Est-ce que je trouve cela un triste fait? Oui. C'est très triste et je trouve extrêmement malheureux qu'il y ait des gens qui vivent leur vie de cette manière. Mais comme je le mentionnais précédemment, comme je ne peux faire ressortir cela suffisamment: peu importe combien de pitié ou de compassion vous pouvez avoir pour un individu psychopathe, n'essayez pas de le "sauver". Il vous blessera seulement en final. Comme mon amie du Japon a déclaré, "(Ces personnes) ne se soucient simplement pas si ce qu'elles font peut ruiner votre vie! Elles peuvent ruiner votre vie!"

La check-list PCL-R (3) à 20 articles de Hare



La check-list PCL-R à 20 articles de Hare est basée sur la check-list à 16 points de Cleckley et ce qui suit est une discussion des concepts dans la PCL-R :

1. LE CHARME DÉLIÉ et SUPERFICIEL - la tendance à être doux, engageant, charmant, brillant et verbalement aisé. Le charme psychopathique n'est pas du tout timide, embarrassé, ou ayant peur de dire quoi que ce soit. Un psychopathe ne devient jamais muet. Ils se sont libérés des conventions dans la conversation, par exemple.

2. GRANDIOSE VALEUR PROPRE - une vue extrêmement gonflée de ses capacités et de sa valeur propre, sûr de soi, arrêté dans ses opinions, insolent, vantard. Les psychopathes sont des gens arrogants qui croient qu'ils sont des gens supérieurs.

3. BESOIN DE STIMULATION ou PRÉDISPOSITION À L'ENNUI - un besoin excessif de roman, stimulation palpitante et passionnante; prend de risques et fait des choses qui sont risquées. Les psychopathes ont souvent une basse auto-discipline dans l'exécution des tâches jusqu'à l'achèvement parce qu'ils sont facilement ennuyés. Ils échouent à travailler sur le même travail pendant n'importe quelle durée, par exemple, ou finir les tâches qu'ils considèrent mornes ou ordinaires.

4. MENSONGE PATHOLOGIQUE - peut être modéré ou haut; en forme modérée, ils seront sagaces, astucieux, rusés et intelligents; en forme extrême, ils seront trompeurs, fourbes, sournois, sans scrupules, manipulateurs et malhonnêtes

5. ESCROC ET MANIPULATEUR - l'utilisation de duperie et tromperie pour tricher, duper, ou frauder les autres pour leur gain personnel; distingué de l'Article #4 dans le degré auquel l'exploitation et la cruauté dure sont présents, comme reflété dans un manque de souci pour les sentiments et la souffrance de ses victimes.

6. MANQUE DE REMORDS OU CULPABILITÉ - un manque de sentiments ou de souci pour les pertes, douleur et souffrance des victimes; une tendance à être insouciant, impartial, cœur de pierre et non empathique. Ce point est d'habitude démontré par un dédain pour ses victimes.

7. PEU PROFONDEMENT AFFECTE - la pauvreté émotionnelle ou une gamme ou profondeur limitée de sentiments; froideur interpersonnelle malgré les signes d'être socialement ouvert.

8. DURETÉ et MANQUE D'EMPATHIE - un manque de sentiments envers les gens en général; froid, dédaigneux, inconsidéré et indélicat.

9. STYLE DE VIE PARASITE - une dépendance financière intentionnelle, manipulatrice, égoïste et exploitante des autres, comme reflété dans un manque de motivation, faible autodiscipline et incapacité de commencer ou d'achever des responsabilités.

10. PAUVRES CONTROLES COMPORTEMENTAUX - les expressions d'irritabilité, mécontentement, impatience, menaces, agression et injure; contrôle inadéquat de colère et de caractère; agit hâtivement.

11. COMPORTEMENT SEXUEL PROMISCUEUX - une variété de relations brèves, superficielles, nombreuses affaires et une sélection aveugle de partenaires sexuels; la maintien de plusieurs relations en même temps; une histoire de tentatives de contraindre sexuellement d'autres personnes dans l'activité sexuelle ou étant très fier en discutant d'exploits sexuels ou de conquêtes.

12. PROBLÈMES DE COMPORTEMENT DES LE JEUNE AGE - une variété de comportements avant l'âge de 13 ans, y compris mensonge, vol, tromperie, vandalisme, intimidation, activité sexuelle, pyromanie, intoxication à la colle, utilisation d'alcool et fugue du domicile.

13. LE MANQUE DE BUTS RÉALISTES, À LONG TERME - une incapacité ou un échec persistant de développer et exécuter des plans et des buts à long terme; une existence nomade, sans but, manquant de direction dans la vie.

14. IMPULSIVITE - la présence de comportements qui sont non prémédités et le manque de réflexion ou de planification; l'incapacité de résister à la tentation, à des frustrations et à de fortes envies; un manque de délibération sans considérer les conséquences; imprudent, impétueux, imprévisible, irrégulier et insouciant.

15. IRRESPONSABILITÉ - l'échec répété d'accomplir ou d'honorer des obligations et des engagements; comme des factures impayées, manquant à ses engagements aux prêts, exécutant un travail négligé, étant absent ou le dernier à travailler, échouant à honorer des accords contractuels.

16. ÉCHEC D'ACCEPTER LA RESPONSABILITÉ DE SES PROPRES ACTIONS - un échec d'accepter la responsabilité de ses actions reflétées dans une honnêteté faible, une absence d'accomplissement du devoir, manipulation antagonique, le déni de responsabilité et un effort de manipuler les autres par ce déni.

17. BEAUCOUP DE RAPPORTS MATRIMONIAUX À COURT TERME - un manque d'engagement dans une relation à long terme, reflété dans des engagements inconséquents, peu fiables et incertains dans la vie, y compris matrimoniaux.

18. DÉLINQUANCE JUVÉNILE - problèmes de comportement entre les âges de 13-18 ans; surtout les comportements qui sont des crimes ou impliquent clairement les aspects d'antagonisme, l'exploitation, l'agression, la manipulation, ou une prédisposition à être dur, impitoyable.

19. RÉVOCATION DE SORTIE CONDITIONNELLE - une révocation de liberté surveillée ou d'autre sortie conditionnelle en raison de violations techniques, comme négligence, faible réflexion, ou échec à se présenter.

20. POLYVALENCE CRIMINELLE - une diversité des types de violations criminelles, sans se soucier si la personne a été arrêtée ou reconnue coupable à leur place; étant très fier d'échapper à des crimes.

De : Une Obsession américaine ... le Psychopathe

Je désire vous éduquer et vous avertir, lecteur, de certains des signes les plus communs que la personne en question – habituellement un homme – est quelqu'un dont vous devriez vous détacher… et rapidement! Plus tôt vous détecterez une personne énervante, mieux vous serez. Une vérification rapide est votre placement de lui/elle sur l'échelle des connards. Maintenant, souvenez-vous, tout abruti ou idiot n'est pas nécessairement psychotique! Cependant, le psychopathe est une forme extrême de la personnalité de type "connard", ils ont simplement appris à la cacher la plupart du temps et apparaître être une personne "agréable, charmante". Ils sont coincés du point de vue du développement dans leurs jeunes années, livrant encore les batailles d'autorité et de contrôle parental sur eux!

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada